Maison Koti
Demande de devis

« Un cocon pour faire phosphorer les salariés »
(Sud-Ouest)

Maison Koti
Par Laurie BOSDECHER

Belcier, Mia Laurenti et Olivia Delorenzi sont les gardiennes de la Maison Koti, un espace douillet aménagé comme un vrai logement et dédié aux séminaires d'entreprises tout près de la gare :
Salle aux murs blancs, lumières blanches, mobiliers blancs. Le décor des lieux de séminaires n'est pas forcément source d'inspiration pour gribouiller de noir les tableaux blancs, eux aussi. « La couleur est source de créativité! » lance Mia Laurenti. À deux pas de la gare Saint-Jean, dans le programme Quai 8.2 livré l'automne dernier, la jeune femme a ouvert un espace aménagé comme une maison et dédié aux entreprises. Elle peut y recevoir des groupes de 10 à 60 personnes.

D'origine finnoise, Mia Laurenti, 33 ans, a imaginé ce lieu de 150 mètres carrés dans un décor très nordique. Sous les hauts plafonds, on circule de manière spontannée du salon au canapé jaune moutarde au comptoir en bois ou à l'espace dédié aux ateliers. A-dessus des tables et bancs, des petits tableaux d'artistes sont accrochés aux murs vert sapin. Une autre salle est dédiée aux réunions en plus petits comités.

« Lieu clé en main »

Les grandes baies vitrées de la Maison Koti (maison ou foyer en finnois) donnent sur une terrasse. Des engins de chantier terrassent des tas de gravats et de terre. Dans quelques mois, le local donnera sur un parc au coeur d'Euratlantique.

« Le matin, on accueille les participants avec un petit-déjeuner maison », explique Mia Laurenti épaulée depuis le début de l'année par Olivia Delorenzi. Dans la cuisine ouverte, elles préparent cakes, jus, cafés et thés. Pour le modo et le soir, elles ont noué plusieurs partenariats avec des traiteurs bordelais.

L'organisation des réunions en dehors de l'entreprise revient souvent aux assistantes de direction. Elles ont généralement peu de temps pour s'en occuper. « Elle préfèrent des services clés en main. Ici, nous louons l'espace, nous nous chargeons de la partie restauration et nous pouvons aussi trouver des intervenants », expliquent les deux jeunes femmes.

La Maison Koti accueille déjà régulièrement des cadres du groupe Coca-Cola, d'Engie ou Cultura. « La proximité de la gare est un atout pour ceux qui viennent de loin », précise la créatrice du lieu. L'espace est loué à partir de 300 euros la demi-journée. « On se situe un peu en dessous des prix du marché », précise-t-elle.

Pendant dix ans, Mia Laurenti a travaillé dans la finance. Comme elle, les patrons d'entreprises qu'elle rencontrait passaient beaucoup de temps en réunions dans des lieux asseptisés dans des hôtels ou salles de réunion standard. La jeune femme est arrivée à l'automne 2017 à Bordeaux. Elle s'oriente d'abord vers la création d'un lieu de coworking. « Il y en avait déjà beaucoup mais en les visitant, j'ai remarqué qu'ils étaient souvent utilisés comme lieu de séminaires ou de remue-méninges. »

Stimulant pour la créativité

Elle imagine alors ce lieu qu'elle veut à la fois "douillet et stimulant pour les participants". Le concept existe déjà à Paris. La Maison Koti, promenade des Forges, a ouvert l'automne dernier après quelques péripéties durant les travaux.

Mia Laurenti et Olivia Delorenzi ne sont plus seules sur ce créneau. Proposer des lieux chaleureux aux salariés est une tendance de fond. [...]

Source : https://www.sudouest.fr/economie/cub/euratlantique/bordeaux-la-maison-koti-un-cocon-pour-faire-phosphorer-les-salaries-2057218.php

Nous
Contacter

Mia Laurenti
Pour toute demande de privatisation ou information complémentaire
MIA LAURANTI
06 34 09 55 38
[email protected]
chevron-right-circle linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram